Podcasts

« Chaque mardi sur Rectangle : rock, new wave et pop à Bruxelles, longs monologues alcoolisés et nicotinés, philosophie post-Pacadis. Une émission enregistrée en live de son QG. Jérôme Delvaux rules ! » (radiorectangle.be, septembre 2012)

logo rectangle

Sublimation #1 : Où l’on tente de définir à la fois Sublimation, le rock et la rock’n’roll attitude.

Sublimation #2, spéciale « scène belge » : La musique en Belgique, de B comme Brel à B comme BRNS, les petits nouveaux. De la pop, du rock, de la new wave, de l’électro et 242 anecdotes historiques.

Sublimation #3 : Où l’on passe en revue l’actualité pop-rock, du nouveau coffret James Bond au dernier album de Cat Power, en passant par Breton, Hugo Race et le concert des ex-Damned à Bruxelles. Une petite heure de nouveautés, quelques vieilleries, des anecdotes et beaucoup de zieverages.

Sublimation #4, spéciale « orgasmes auditifs » : Installez-vous confortablement, branchez le casque, on s’occupe du reste. Radiohead, Morrissey, Brian Wilson, The Cure, Sigur Rós, Pink Floyd and many more vous font découvrir la zone érogène ultime : l’oreille.

Sublimation #5 : Le premier Bauhaus en album redécouverte, de bonnes pioches parmi les sorties de 2012 (Alt-J, Paul Banks, Beach House, Breton, Dead Can Dance, Soulsavers…), mais aussi quelques persiflages. Sublimation, that’s the way it is !

Sublimation #6, spéciale reprises : Une sélection de reprises rock et pop incontournables par David Bowie, Depeche Mode, New Order ou encore Laibach. Laissez-vous sublimer.

Sublimation #7 : Le cultissime Your Arsenal de Morrissey en album redécouverte et le point sur les livraisons récentes de John Cale, Tame Impala, Grizzly Bear, Can, Lescop, The Killers… Du bon son, mais aussi des commentaires éclairés sur les soirées new wave à Bruxelles et les truands de Woluwe-Saint-Lambert. It’s so Sublimation !

Sublimation #8 : Le mythique Pornography de Cure en album redécouverte, un coup de pouce à un guitariste belge qui fait des reprises des Beatles en fingerpicking, un peu de PIL cuvée 2012, mais aussi des reviews du concert de Lescop à Bruxelles et de la grande soirée de réouverture du DNA !

Sublimation #9, spéciale « déprime » : « De loin la meilleure édition de Sublimation ! Et quel final ! » (Gérald D., sur Facebook)

Sublimation #10 : Où l’on fait le point sur la première Rectangle Party à Liège qui arrive à grand pas. On discute aussi des concerts à Bruxelles et on redécouvre l’indispensable Fear of music des Talking Heads… En bonus, on vous explique même comment organiser une soirée Club New Wave dans votre salon !

Sublimation #11, spéciale Serge Gainsbourg :  « C’est un joli thème, tu ne trouves pas, non ? ».

Sublimation #12 : Des Beatles à Tame Impala, il n’y a qu’un pas que Sublimation franchit allégrement. Avec comme fil conducteur d’un bout à l’autre de l’émission le monumental Doolittle des Pixies, notre album redécouverte de la semaine. Laissez-vous sublimer !

Sublimation #13, émission spéciale Best of 2012 : Le moins pire du meilleur de 2012, par catégories, comme aux Oscars. Yeah !

Sublimation #14, spéciale David Bowie (1ère partie) : La période 1967-78 présentée via des plages d’albums plutôt que des singles, quelques raretés et, en prime, des versions qu’on n’entend jamais à la radio.

Sublimation #15 :  Imaginez un nightclub enfumé où Charles Manson et Amanda Lear dansent collés-serrés sur The Horrors pendant que Dennis Wilson noie son chagrin au bar avec Nick Cave. Le nom de ce nightclub est Sublimation.

Sublimation #16, « introduction à Brian Eno » :  Avant d’être le producteur de U2 et Coldplay, Eno fut le sorcier du son de Roxy Music, le bras droit de Bowie à Berlin et, en solo, un expérimentateur fou, pionnier de la musique ambient, magicien des synthés et compositeur de quelques grands ouvrages du rock de l’ère protopunk.

Sublimation #17 (invité : Raphaël Haubourdin) : Jérôme Delvaux fidèle à sa réputation dans un show déjanté, alcoolisé et qui sent bon les 80′s… Stop me if you think you’ve heard this one before !!  Et en bonus, le chanteur d’Organic en interview !

Sublimation #18 : Sex, Drugs & Rock’n’Roll au menu de ce qui restera dans les esprits comme le meilleur épisode de la série depuis Sublimation #17.

Sublimation #19 (featuring Atmosphere ; invités : Front 242) : Depuis l’estaminet La Fleur en Papier Doré, là où se réunissaient les figures de proue du surréalisme belge du vingtième siècle, Jérôme Delvaux et Frédéric Cotton jouent et commentent leurs albums belges préférés. Leurs invités, Patrick Codenys et Jean-Luc De Meyer, deux membres de Front 242, se joignent au débat et reviennent en détails sur la genèse de leur album culte Geography.

Sublimation #20, lectures de Novövision (Yves Adrien) : Journaliste dandy, théoricien du punk et de la new wave (le « novö »), Yves Adrien fascine autant qu’il irrite par sa prose hautaine et sa culture du mystère. Novövision, les confessions d’un cobaye du siècle (éditions Les Humanoïdes Associés, 1980), son premier livre, est son journal de l’année 1979 et l’ouvrage rock définitif. Les lectures d’extraits de l’œuvre sont accompagnées de morceaux de musique (de Throbbing Gristle à Lou Reed en passant par The Cramps) ayant tous la particularité d’être cités ou commentés dans l’ouvrage.

Sublimation #21, spéciale David Bowie (2ème partie) : Ou l’on continue l’exploration de la riche discographie de l’artiste depuis Lodger en 1979 jusqu’aux disques ayant précédé son récent come-back surprise.

Sublimation #22 : La bande-son de mon quotidien, lorsque je fends la foule bigarrée dans les rues sombres ou les rames bondées et stations crasseuses du sous-sol bruxellois. Ce vingt-deuxième épisode est une play-list sublimée « All time favorites » en direct de mon iPod !

Sublimation #23, spéciale Depeche Mode (1981-91) : Où l’on sublime des pans moins connus de leur répertoire. Les auditeurs qui ne connaîtraient DM qu’au travers de leurs best-of ou compilations de singles vont à coup sûr découvrir pas mal de pépites… Ceux qui les prennent pour un pop-band de garçons-coiffeurs inconsistants en seront également pour leurs frais.

Sublimation #24 (invité : Geoffrey Dallas) : Où l’on présente, entre autres, le nouveau groupe belge Château (avec une interview du chanteur, ex-Dallas Explosion), le nouvel album de Suede, le dernier Nick Cave & The Bad Seeds, l’autobiographie de Richard Hell, et où l’on fait de London calling des Clash l’album redécouverte de la semaine. « Sublimation calling, yeah, I was there too ! »

Sublimation #25 (invité : Grégoire Fray) :  Une interview de Thot réalisée – évidemment – de nuit, dans un bar surpeuplé, mais aussi beaucoup de rock décadent (aaaaah, les Stranglers !!), de l’électro perverse, une pincée de pop suave et toujours ce style inimitable : la marque Sublimation.

Sublimation #26, lectures de ‘Cold Love, Satanic Sex & Funny Suicide’ (invité : Théophile de Giraud) : L’écrivain et provocateur belge Théophile de Giraud sublime des extraits de son fameux manifeste cold-wave. Les lectures sont illustrées par des morceaux de musique de groupes et artistes cités dans l’œuvre (de Joy Division à Lydia Lunch et beaucoup plus obscur).

Sublimation #27 (invité : Yeti Popstar) : Que penser d’un gars qui après avoir été un punk joue maintenant de l’électro ? On se pose la question avec Yeti Popstar entre deux écoutes d’extraits du meilleur album de Siouxsie & The Banshees et de quelques autres female-bands plus actuels mais néanmoins supra-excitants (Savages, Yeah Yeah Yeahs, Metric…).

Sublimation #28 : Sublimation, votre nightclub « à emporter ». Cette play-list sublimée de rock tantôt sombre tantôt flamboyant accompagnera à merveille vos nuits d’orgasm addicts. Let’s sublimate life !

Sublimation #29 (invité : Benjamin Schoos) : Interview nocturne au Botanique : Benjamin Schoos est mon invité. On fait le point sur l’actualité musicale de l’ex-Miam Monster Miam mais aussi sur la web-radio dont il est le fondateur. Ce vingt-neuvième épisode met également à l’honneur Peter Murphy, qui passera prochainement à l’AB, et revient sur le concert de Lescop de jeudi dernier à l’Orangerie.

Sublimation #30, spéciale Elvis : Depuis ses débuts controversés chez Sun Records en 1954 jusqu’à ses shows triomphaux à Las Vegas, suivez l’épopée d’Elvis Aaron Presley, ce gamin des quartiers pauvres de Memphis dont le destin était de devenir le roi du rock’n’roll et l’artiste le plus influent du vingtième siècle !

Sublimation #31 (DJ set) : Sublimation, le podcast des rockeurs férus de nightclubbing et des nightclubbeurs biberonnés au rock. Ces deux mondes se percutent dans Sublimation #31 sur Radio Rectangle avec un DJ set éclectique ultra-dansant mixé par Jérôme Delvaux.

Sublimation #32, lectures de ‘Iggy Pop, la menace intérieure’ (Alvin Gibbs) : Où l’on sublime le fameux livre d’Alvin Gibbs (titre original : Neighbourhood Threat : On Tour With Iggy Pop). Musicien anglais, membre des U.K. Subs, Alvin Gibbs fut le bassiste de l’iguane le temps d’une gigantesque tournée mondiale en 1988. Les lectures sont illustrées par des extraits du répertoire original du Pop.

Sublimation #33, spéciale « Best Albums Ever » : Dites 33 Tours ! Pour la dernière Sublimation de la saison (ou la dernière Sublimation tout court ?), je vous propose le classement de mes treize albums pop & rock préférés, toutes périodes confondues. The best, only the best !

——————————

Saison 2 (2013-2014) :

Rectangle Saisons 2

Sublimation S02 E01 (invité : Jimmy Pantera) : Attablés à la terrasse du Flamingo à Bruxelles, on parle catch mexicain, films pornographiques, bikers et on écoute quelques pépites rock méconnues tirées de l’immense collection de notre hôte masqué. On s’intéresse aussi à Terror Terror, le dernier groupe belge underground qui donne envie de se relever la nuit pour sortir bastonner les fans de Stromae.

Sublimation S02 E02 (invité : Stefke van Namen) : Hooliganisme et rock’n’roll sont au menu du podcast. L’invité est un DJ rock, organisateur de soirées, mais aussi un ex-hooligan bien connu de la police et la justice. Il nous rejoint au Fat Boy’s, un bar de footeux à Bruxelles, pour nous parler de ses deux passions. On revient aussi sur le récent concert de Suede à l’AB et, inévitablement, sur la disparition de Lou Reed.

Sublimation S02 E03 (Best of 2013) : Comme l’an passé, votre podcast insolent Sublimation passe en revue les sorties rock, pop et électro les plus remarquables de l’année et procède à la remise des prix. Fans des NRJ Music Awards s’abstenir !

Sublimation Hors-Série #1 (invités : Yeti Popstar, Simon Rigot, Raphaël Haubourdin) : Pour la dernière Sublimation de l’année 2013, voici en guise de bonus « Le morceau caché ». Au programme : des extraits d’interviews jamais diffusés, mais aussi un bêtisier (tiré notamment de l’émission en mode Michel Daerden avec le chanteur du groupe Organic) et, comme toujours, beaucoup de rock super dark. Yeah !

Sublimation S02 E04 (invités : Axel du Bus, Nervous Shakes) :  Explorations nocturnes autour d’une passion : le rock. On rencontre d’abord dans un bar l’auteur du livre Cent classiques rock et leur sens caché, proche de l’idolâtrie religieuse pour les textes des chansons. Plus tard dans la même nuit, on croise à la sortie d’un cabaret underground un groupe de fous furieux, Nervous Shakes, venu y donner un concert, que dis-je, une messe. Sortez vos lunettes noires, la nuit blanche commence !

Sublimation S02 E05 (« Les âmes damnées du rock ») : Sublimation s’intéresse ce mois-ci à la carrière fulgurante et la vie tumultueuse de quatre icônes absolues de la rock-culture. Du cas de Gene Vincent à celui de Pete Doherty, on tente de faire apparaître la différence fondamentale qui existe entre jouer du rock et être rock.

Sublimosphere #2 (Atmosphere feat. Sublimation ; invités : Les Panties) :  Frédéric Cotton rend la politesse à Jérôme Delvaux en l’accueillant dans Atmosphere pour un nouvel épisode hybride.  Ils s’intéressent cette fois à la scène underground actuelle, dans un grand élan de copinage comprenant une interview décalée avec Les Panties au sujet de leur No Run fraîchement sorti. Une émission à nouveau enregistrée en dégustant quelques bières et cacahuètes à la Fleur en Papier Doré, estaminet bruxellois bien connu.

Sublimation #41, The Summer Episode : Ce podcast pop plein de bonnes vibrations est présenté en duo par Jérôme Delvaux avec Simon Rigot, l’organiste fou de Kriminal Hammond Inferno et The Narcotic Daffodils. On y célèbre les joies de l’été et on sublime la bande-son estivale définitive : la musique des Beach Boys. L’épopée du génial cinglé Brian Wilson narrée dans le détail et illustrée par ses plus belles compositions de la période 1961-67, peut-on rêver meilleure manière de clôturer l’aventure Sublimation ?

Sublimation #42, The Summer Episode (Volume 2) :  Le deuxième tome de notre saga des Beach Boys, à nouveau enregistré avec Simon Rigot, musicien chevronné et expert en sciences de la pop. On y parle des années troubles des Californiens, de la dépression de Brian, de ses addictions multiples, de son psychiatre machiavélique, ou encore de l’amitié bizarre de son frère Dennis avec Charles Manson. Depuis le plus soul Wild Honey en 1967 jusqu’aux compositions les plus récentes, avec des détours par les carrières solos des Wilson et le récit de leurs multiples turpitudes personnelles, Sublimation vous offre deux heures supplémentaires de bonheur sonique : une saga américaine à emporter sur les plages de sable fin.

Sublimation #43, « Bruxelles se meurt » : La nuit noire, une bouteille de Jack Daniel’s, une pile de disques, un texte rageusement griffonné et un micro, voici tout ce qu’il faut pour réaliser une Sublimation. En exclusivité pour le blog (*), voici les lectures sublimées et mises en musique de la chronique du Brussels Summer Festival 2014.

(*) Cette émission n’a pas été proposée à Radio Rectangle.

Sublimation #44 (invité : Yû) : Inédite, enregistrée en mars 2015 à Ixelles (récit ici) et jamais montée. Le collector ultime.