Fermeture du DNA : la fin d’une époque ?

Le DNA, le dernier véritable bar rock de la capitale, fermera ce soir ses portes. La gérante de cette institution incontournable de la nightlife bruxelloise a confirmé l’information via un communiqué sur Facebook. Fondé en 1983 par la famille Fokker, le DNA fut l’un des épicentres des cultures dites alternatives et de la vie nocturne dans le centre-ville tout au long des années 80 et 90. Fréquenté par des punks, des rockabs, des corbeaux, mais aussi tout ce que la scène locale compte de musiciens connus ou non, sans même parler des rock-stars internationales de passage à la toute proche AB, le lieu est une source inépuisable de légendes urbaines.

Après un premier changement de gérance en 1999, l’établissement a connu des hauts et des bas avant d’être à nouveau cédé en mars 2011. Les repreneurs, issus du sérail alternatif (lisez : réputés junkies), s’étaient engagés à respecter l’esprit et l’identité du bar, ce qui était d’ailleurs l’une des exigences des fondateurs du lieu, toujours propriétaires du bâtiment. Las, moins d’un an plus tard, en février de cette année, ces derniers étaient déjà contraints d’intenter des actions en justice pour non-paiement des loyers. Car en plus du rez-de-chaussée commercial, les nouveaux gérants ne payaient pas non plus pour l’appartement qu’ils occupaient (et occupent toujours) à l’un des étages. En outre, ils n’ont jamais constitué la garantie locative ni souscrit aux assurances obligatoires, entre autres manquements. Ajoutez à cela de lourds arriérés de paiement des factures d’énergie, au point de voir les compteurs mis sous scellés ; des scellés qu’ils ont semble-t-il arrachés, se plaçant de facto non plus dans une situation de locataires mais bien de squatteurs (ce qu’ils trouvent manifestement punk, et donc cool, mais qui ne dure forcément qu’un temps…). On ne parlera même pas de la prolifération de drogues, qui ferait passer Tony Montana pour un petit joueur.

Une fermeture de café pour mauvaise gestion et excès de rock’n’roll attitude, cela peut arriver, mais le couple de gérants dépasse toutes les bornes en se victimisant dans sa communication et en jetant honteusement la pierre aux propriétaires. Dans une pétition contre la fermeture du DNA, ils écrivent « La propriétaire des murs (qui n’a rien à voir avec la gérance du bar) refuse de renouveler le bail de l’établissement, sous des prétextes fallacieux et mensongers, qui sont à mille lieues de refléter la situation réelle à laquelle sont confrontés les gérants du bar, Julie et Thibaud ». Au vu de ce qui précède, affirmer cela est tout bonnement scandaleux.

Mais ils vont encore plus loin en dénonçant des « vols de leur courrier (les factures qu’ils ne payaient pas ?), harcèlement de la part de la police, commérages en tous genres dans le voisinage ». Comme si la police de Bruxelles était à la solde de la famille Fokker… Mais ce n’est pas tout : « Le bar serait géré n’importe comment, alors que c’est bien Julie qui a remis le DNA sur pied après des années de débâcle (la comptabilité peut en attester) ». Encore faux puisque les comptes qui leur ont été remis lors de la cession étaient parfaitement sains, comme en attestent les bilans publiés à la BNB.

Julie Antoine s’aventure alors sur un terrain bien plus glissant, celui du racisme latent de la clientèle historique du bar : « La clientèle serait devenue infréquentable, voire dangereuse… Ou peut-être est-elle simplement devenue trop cosmopolite pour certains anciens habitués au crâne rasé ». Les concerts et soirées rap n’avaient effectivement pas bonne presse auprès de la plupart des plus anciens clients, rockeurs pur jus, mais cet argument est bien éloigné de ce qui importe vraiment : la gestion désastreuse du bar depuis les premiers jours de la reprise. Dans un communiqué à l’agence Belga, la gérante va pourtant jusqu’à sous-entendre que la famille Fokker pourrait être derrière un braquage dont elle dit avoir été victime lors d’une fermeture tardive (en citant cet incident comme exemple du pseudo harcèlement qu’elle dénonce). Heureusement pour Julie Antoine, le ridicule ne tue pas.

N’y allons pas par quatre chemins : avoir recouvert les fresques de Marc De Meyer de peinture noire méritait déjà en soi de se faire éjecter de ce lieu mythique à grands coups de pieds au cul.

Ce couple de marginaux enfin expulsé, reste à savoir si le DNA ferme ce soir définitivement ou si un repreneur sérieux et désireux de perpétuer l’esprit du lieu va se manifester. Dans la négative, on peut s’attendre à ce qu’un snack kebab ou un coiffeur gay se porte acquéreur. Et ça, ce serait vraiment le signe de la fin d’une époque dans le centre-ville. Mais soyons optimistes : Mamy et Paul Fokker semblent ne pas vouloir suivre cette option, le DNA n’est donc sans doute pas mort, c’est la page la plus poisseuse de son histoire qui se referme ce soir.

Commentaires

  1. greg lemoine dit :

    un certain style… un bon psychiatre devrait pouvoir y déchiffrer quelques angoisses refoulées… quant au contenu…là bien sur…jeanne d’arc…

  2. greg lemoine dit :

    s’ils avaient bien géré le dna, alors oui, je serais d’accord…mais le fait de ne pas avoir d’argent… les gérants de magasin, de cafés… n’ont pas tous un compte en banque à 5 chiffres… mais ils travaillent et surtout « gèrent »… et surtout ne sont pas obligés d’être explosés à la poudre en se prenant pour les rois du monde… monde déchu pour eux d’ailleurs…

  3. greg lemoine dit :

    quelle famille… affligeant…

  4. greg lemoine dit :

    ils ont fait de leur mieux? alors, mieux vaut qu’ils ne gèrent plus rien…

  5. greg lemoine dit :

    D’habitude discret, et pourtant au DNA depuis des années, ayant connu les bonnes années et les moins bonnes, il est difficile, malgré une ouverture d’esprit qui me conduit des kebabs au coiffeur gay sans a priori, de cautionner une gestion aussi défaillante, tout comme il est difficile d’argumenter sur le choix des derniers locataires par la famille Fokker. Manque de choix? de lucidité au regard des profils de ceux que jerome delvaux citent comme squatteurs, devant être les nouveaux gourous de ce café hautement mythique. Difficile de redorer un blason en utilisant de l’acide… Et Julie sait de quoi elle parle… Les faits sont là, on ne peut les nier…les huissiers, juges ne se déplacent pas pour un verre de whisky sur fond de guitare. Je ne suis pas fan de la supputation de Jérome Delvaux, que je ne connais que très peu. Seulement, il a un point sur le manque de clarté des derniers locataires (mais là bien sur…. il faut de temps en temps émerger) et de gestion (tout ce qui rentre n’est pas du bénéfice)… Et surtout… la pétition, pseudo moyen de créer un pseudo buzz qui ne montre que la volonté de sauver le DNA.. point!

    Ils ont fait ce qu’ils ont pu, avec leurs moyens… un peu léger quand on lit leur cv…
    à moyens limités…. résultats bidouillés… et faillite assurée… si mamy pouvait en tirer leçon…

    bonne chance, il en faudra, au dna, car au final, c’est le seul nom qui restera…

  6. plop dit :

    Tu n’es pas le seul a l’avoir remarqué.

    Défoncée, grossière, violente…

    Et étant donné l’affiche qui est dans la fenêtre (« Not moving »), sans amis ou famille ni prêts à la loger ailleurs, ni a lui convaicre qu’il est temps de limiter les dégats.

  7. Simon Francis dit :

    Peut-on décemment reprocher à un entrepreneur de créer des emplois (des serveurs dans le cas qui nous occupe) ? La question est là.

  8. Je sors 5 minutes de ma réserve pour préciser que si Julie Antoine ne me connaissait pas personnellement, je la connaissais pour ma part très bien en tant que client puisque j’ai encore fréquenté le DNA à un certain nombre d’occasions durant les premiers mois de la reprise. J’ai pu l’observer en tant que simple client, et notamment m’étonner du fait qu’elle « travaille » si peu dans le bar, préférant engager tant et plus de serveurs pour pouvoir se pavaner dans l’établissement et faire « la patronne »… Comme tout le monde, j’ai aussi pu remarquer qu’elle semblait souvent complètement à l’ouest (pour rester poli).

    J.D., depuis Le Touquet-Paris-Plage.

  9. Simon Francis dit :

    Non, le DNA n’est pas ma première sodomie…

  10. 3,141516.... dit :

    Vous oubliez tous pour la plupart, que ce lieu était dédié à la musique.
    Et, qu’est-ce que la musique?- Si ce n’est, le seul langage universel, reconnu de tous et partagé par tous.
    Alors, Hip-hop, Punk, Rock, élektro, dub, etc., peuvent aboutir à des préjugés dont la porte s’ouvre à la stupidité et nous écartent, tels des fils barbelés !
    Alors saignons ensemble car le vrai combat est non, de critiquer mais de soutenir un endroit où s’entrechoquaient nos fils et nous filaient à tous, des milliers de « volt » dans le cul!! Le DNA, c’est notre première sodomie et on en redemande!!!

  11. DNATEK dit :

    Snif, snif, snit rrrrrhhhhpppppûûûûu!
    Mais j’aimerais connaître le fin fond de l’histoire pour pouvoir juger correctement cette  »fucking bloody end »! Car facile de jeter des pierres mais douloureux d’en recevoir…

  12. Alphonso de l ayahuasca dit :

    devant à gauche

  13. zorro dit :

    C’est vrai que quand on ne paye pas les loyers, factures et assurances, c’est bien sûr la faute des propriétaires!

  14. Plop dit :

    « On voulait juste que julie et Thibault sachent que nous sommes là pour eux »

    Heu – Non, plutot. On est la pour le DNA.

    « Ce n’est qu’à l’annonce de la fermeture que la plupart des personnes ont été mis au courant de la situation. »

    Effectivement. Les gérants ont caché la verité jusqu’au dernier moment, puis ils ont fait le max pour manipuler les medias pour se presenter comme victimes.

    Mais bon – tout ça, c’est clairement la faute a Greg, aux Fokkers et à la clientèle. Non?

  15. LOUISE dit :

    Nous ne nous sommes pas « réellement bougé le derrière » car nous sommes pas du tout dans le délire de prévenir les policiers ou la justice de quoi que ce soit, ni de balancer des infos trop privés sur le net, ni de descendre l’adversaire « qu’on ne connait même pas » etc.
    Ce n’est ni dans les principes du bistrot, ni dans celle de la clientèles.
    On ne voulait pas SE MELLER DE CE QUI NE NOUS REGARDAIT PAS.
    Ce n’est qu’à l’annonce de la fermeture que la plupart des personnes ont été mis au courant de la situation.

    Avant même d’avoir publié sur le net la pétition, on savait que cela ne servirait à rien. On voulait juste que julie et Thibault sachent que nous sommes là pour eux, et que malgré les mauvaises langues, un nombre de personne (bien plus élevés que la partie adverse) pensent que Julie a fait de son mieux avec les qualités qu’elle a. Elle a été généreuse, s’est occupé de nous et a ouvert ses portes aux nouveaux artistes et gens qui en avaient besoin..

    Le C.D.S

  16. dit :

    C’est triste pour le DNA, mais s’il ne revient pas sous une forme ou une autre, cela voudra dire que personne n’avait véritablement envie de cela ; sinon, le public se serait réellement bougé le derrière, et pas seulement avec une pétition ou un blocage de rue, mais avec travail et volonté réels.

    Bref, Mohamed va pouvoir ouvrir son kebab dégueulasse et financer le terrorisme des culs levés.

  17. JAY LA TACHE dit :

    DOUR CAMPING B

  18. Plop dit :

    ‘zetes tous violents comme ça dans ma famille?

  19. Bruno Antoine dit :

    Bravo vinclair je vois que tu es un bon avocat … N’oublie jamais d’être toujours droit comme tes études … Et bravo pour ton article digne d’un grand avocat ….

  20. Bruno Antoine dit :

    Et toi … Es tu saint de saint … Veux tu aussi une petite cure …car avec un surnom comme plop tu dois être bien allumé … Mouche toi le nez grand garçon … Et ferme la .
    Le frère

  21. Ced dit :

    Moi, à moitié…

  22. Plop dit :

    ‘zavez pensé a lui offrir une cure de détox a tati?

    probablement?

  23. Plop dit :

    Et?

    Clairement, il est meilleur avocat qu’il est chanteur.

    Mais bon.

    On a tous un peu nos doubles vies.

    Et The Vogues, c’est pas mauvais.

  24. York & Amé dit :

    Bonjour, en étant les nièces de Julie, on a passé pas mal de soirée au DNA, même en famille et tout s’y est toujours bien passé. Nous trouvons ça petit, puéril et déplacé de dénigrer Julie et son bar de la sorte, surtout au niveau de la drogue. Il est certain que dans ce genre d’endroit, ce type de consommation est assez fréquent, et il est sûre que les clients ainsi que les gérants en consommaient probablement, mais l’afficher sur internet n’est pas approprié, aurais-tu penser à l’entourage des personnes concernés, de la famille?
    Bref, nous avons toujours vu Julie et Thibault gérer leurs bar avec beaucoup d’enthousiasme. Ils ont toujours essayés de faire au mieux avec leurs propres moyens, ce sont des gens courageux.
    Nous finirons par dire que nous y avons passés d’agréables moments.
    Avec tout notre amour, on vous soutiens.
    La famille sera toujours là.
    On vous aime fort tati Julie et Thibault.
    Tes nièces, York et Amélie.

  25. Simon Francis dit :

    Fabrice Vinclaire n’est pas le chanteur du combo « The Vogues » ? Que le monde est petit !

  26. LOUISE dit :

    La note de l’avocat est elle une preuve pertinente?
    je sais pas d’où tu débarques mais tu dois savoir depuis combien de temps la population sais que l’avocat, à partir du moment ou il est bien payé, défend son client de manière théâtral en détournant la vérité d’une façon éloquente et bien tapé. Certains propriétaires ont de l’argent. Julie et Thibaut n’en n’ont pas. N’ont pas d’avocats donc pas de défense équilibrée face aux adversaires. Ils ont (s’en avoir rien demandé) plus ou moins 1800 personnes qui se sont mobilisés à faire tourner une pétition sur le net. Des centaines de personnes ont bloqué la rue le jour de la fermeture (alors qu’elle était annoncée le soir même et un jour de semaine).

    Ce qui me fait peur c’est que vous vous contredisiez tout le temps.
    D’abord vous trouvez cela honteux que le comité de soutien ose proclamer que certain anciens clients avaient des propos ou gestes raciste, ensuite vous dites que la pire chose qui pourrait arrivé au DNA s’est d’être repris par un arabe ou un gay?

    Deuxièmement, vous dites pleins de choses comme si vous l’aviez déjà vue, alors que dans un commentaire sur votre mur Facebook vous annoncez qu’elle ne vous connait même pas?
    Vous citez que vous avez « entendu quelqu’un » dire qu’il a aperçu Julie et Thibaut faire ceci ou cela..

    Et pour terminer, c’est vrai que de la drogue dans les bars les concerts et les clubs, ça n’existe pas.. encore faut il y être pour l’affirmer.
    Mais encore une fois vous dites ne pas y avoir mis les pieds en présence de Julie.

    Sans vous jugez, et en restant correct/

    Bien à vous,
    (désolée je n’ai pas le prétention de faire un copier/ coller d’une référence judiciaire , j’indiquerais donc:)

    Le comité de soutient.

  27. LeBerre dit :

    Effectivement, là, ça relève de la psychiatrie. Un tel délire, accentué par les majuscules et les doubles ou triples slashes… wow !!! Ce qui est étonnant, c’est que ça ait duré si longtemps.

  28. Nostalg'hic dit :

    Frank…where are you? Come back please :-(((((

  29. Gérard dit :

    Le droit de réponse publié par l’avocat du propriétaire du DNA dans divers sites qui avaient parlé de ceci :

    « Monsieur le Rédacteur en chef,
    Mesdames, Messieurs de la rédaction,

    Je me permets de vous adresser la présente en ma qualité de conseil de Monsieur D., propriétaire de l’immeuble au rez-de-chaussée duquel est exploité l’établissement “le DNA” en le centre ville de Bruxelles.

    Une juste et complète information de votre lectorat dicte de revenir sur les propos de la gérante de la société, locataire suivant convention de bail commercial conclu courant 2011, repris en votre article “L’été : saison des fermetures mythiques et des pétitions bidons” mis en ligne ce mercredi 11 juillet, article relayant une dépêche de l’agence Belga.

    [Note de la rédaction : nous n’avons pas relayé cette dépêche, mais le communiqué a été envoyé à l’ensemble de la presse « traditionnelle » qui a, elle, largement relayé les informations de la dépêche en question]

    Cette dame soutient que mon client “refuse de renouveler le bail de l’établissement”.

    A la demande de cette personne et de ses associés, un nouveau bail commercial fut consenti à leur société en 2011.

    Sachant que ce bail est, conformément aux dispositions de la loi sur les baux commerciaux, de neuf ans et renouvelable à trois reprises, la première échéance correspond à l’année 2020.

    Il ne peut dès lors être question de “refus de renouvellement” en 2012…

    En février de l’année courante, nous introduisîmes une procédure par devant la juridiction cantonale en résolution de bail et en condamnation de paiement d’arriérés de loyers et de charges dont les montants étaient plus que conséquents.

    Dans le cadre de cette procédure, mon client, conscient des difficultés que peuvent rencontrer de jeunes personnes profanes en matière de gestion de société, accorda jusqu’à trois remises de la cause devant la Justice de Paix bruxelloise saisie aux fins de leur permettre de régulariser la situation, soit d’apurer les arriérés divers, de constituer une garantie locative supposée l’être dès la signature du contrat de bail ou encore de produire une police d’assurance incendie et risques locatifs pareillement contractuellement visée.

    En juin 2012, ces obligations contractuelles n’étant toujours point exécutées, d’importants arriérés de loyers subsistant et un administrateur judiciaire ayant été désigné par le Tribunal de Commerce de Bruxelles en un litige opposant les deux gérants à leur associé, le Juge de Paix en charge de ce dossier déclara notre demande recevable et fondée et prononça la résolution du bail, l’expulsion de cette société et sa condamnation au paiement des montants postulés.

    Mon client est un propriétaire exécutant parfaitement les obligations qui sont siennes.

    Il attendait légitimement que son locataire fasse de même.

    Il en alla malheureusement autrement et ce nonobstant les possibilités d’échelonnement de la dette que mon mandant était tout disposé à accorder.

    La goutte d’eau prit la forme d’une facture d’énergie de plusieurs centaines d’euros au nom de cette société que mon client dut honorer en lieu et place de l’exploitant n’ayant réservé quelque suite que ce soit aux divers rappels lui adressés.

    Mon client prendra la liberté d’emprunter le terme “fallacieux” à cette personne pour qualifier l’excuse brandie par elle-même aux fins de justifier la fermeture de cet établissement.

    Enfin, vous me permettrez de ne point réagir ici aux accusations légèrement drapées de “harcèlement”, de “braquage armé” ou de dénonciation pour “maltraitance sur son enfant”, ce type de propos étant regrettablement trop graves pour n’y réserver suite que par voie de presse.

    Ne doutant que la présente utile à une juste information de vos lecteurs trouvera écho en vos colonnes, je vous prie de croire, Monsieur le Rédacteur en chef, Mesdames, Messieurs de la rédaction, en l’assurance de ma considération la meilleure.

    Fabrice Vinclaire
    Cabinet Martins&Associés
    Avocat »

  30. plop dit :

    Non – il est très bien informé. (très)

  31. Micheline dit :

    Je suis assez d’accord avec Rachida

  32. Publique dit :

    Lamentable

  33. Britney Spears dit :

    Encore un article de ce branleur de Delvaux, qui déverse son venin en ne s’informant d’aucune sorte et en se basant sur des « on dit ». S’il y a bien une tache qui devrait disparaitre de Bruxelles, c’est toi!

  34. Davor Mihailovic dit :

    restera plus qu’à en faire un salon de toilettage pour punks à chien.

  35. Jay dit :

    On est vite choqué par ici…

  36. mph dit :

    mais qui est ce beau garçon avec son t shirt bauhaus qui danse frénétiquement?

  37. Raphael dit :

    C’est quoi le délire avec les lettres en majuscules ?
    faut arrêter les drogues et surtout le hip-hop.

  38. Plop dit :

    Si tu as des ennemis, demande toi d’ou ils viennent.

    Fais le à voix haute.

    Devant un miroir.

  39. Plop dit :

    J’ai vu, de mes propres yeux, un soir de printemps, de public minable pour un groupe époustouflant, une Julie employant l’aggression, voir la violence et l’intolérance là ou un peu de discrétion et de bon sens auraient suffis.

    Et un Thibault qui ne tenait presque pas debout regarder le tout, comme moi, spectateur, car on ne pouvait rien lui dire, à Julie.

    Et je me suis dit – c’est pas comme ça qu’on tient un bar – ça va pas durer…

  40. LILY dit :

    HELLO // BONJOUR // JE VOUS SALUE //
    AMIS AMOURS FAMILLES ENNEMIS PAPOTEURS RETRAITéS POIVROTS LéCHEURS DE SANG ET COMPAGNIE NON CRéOLE ///

    AUJOURD’HUI BXHELL JE SUIS UNE SORCIéRE UNE MENTEUSE LA RESPONSABLE D’1 éCHEC DE LA PERTE DE CE LIEU DE MA MAISON DE VOTRE MAISON AUTANT DES ANCIENS QUE DES NOUVEAUX BOUGRES TANT MAL AIMéS QUI SE SONT RALLIéS à CE BISTROT ///

    ALORS POUR TOUS CEUX QUI PERDENT CE BISTROT CETTE SCéNE , JE SUIS DéSOLéE DE N’AVOIR PAS PU LE SAUVé //// LES CAUSES EN SONT MULTIPLES , NOUS AVONS GéRER AVEC LES MOYENS QUI NOUS ONT éTé DONNé … ON S’EST BATTU //ON A FAIT // JAMAIS ASSEZ //IL Y A ENCORE BEAUCOUP à FAIRE // LA SEULE éSPéRANCE QUE J’AI:::: C’EST QUE DES PERSONNES LE REPRENNENT ET CONTINUE /// JE LES SOUTIENDRAIS … PEU IMPORTE QU’ILS Y SERONT MAIS QU’ILS LE FASSENT BIEN , MIEUX , …. ET JE DEMANDE QU’ON LES SOUTIENNE…
    J’AIMERAIS QUE CE DéBALLAGE ARRÊTE PAR POUR MOI MAIS POUR LE DNA CAR çA LUI FAIT DU MAL , JE NE VEUX PAS D’éQUIPE A ET D’éQUIPE B … J’AI ESSAYE AVEC MA MALADRESSE ET MA DéTERMINATION DE L’OUVRIR à TOUS , CHAQUE SALE TÊTE AVAIT SA PLACE QUE çA PLAISE OU NON …
    JéROME DELVAUX , VEUT S’EXPRIMER , IL A LE DROIT QU’IL LE FASSE , AVEC MÊME TOUTE LA HAINE ET LA COLéRE QU’IL SE CONNAIT …
    SON CHEMIN SE DéTOURNE DE LA VéRITé … C’EST SON CHEMIN ET CELUI DE QUELQUES UN …
    MES ENNEMIS SORTENT DE LEURS TERRIERS EN HAUSSANT UNE BANNIéRE VIDE DE SENS … PAS GRAVE ///
    CERTAINS ATTENDAIENT QUE JE TOMBE POUR JOUIR PLEINEMENT DE LEUR VENIN … C’EST FAIT , TELLE UNE SORCIéRE J’AI éTé BRULé SUR LA PLACE …. C’EST OK LES GARS !!!
    BREF BREF BREF ////
    J’AIME LE DNA , J’AIME LE ROCKN’ROLL , J’AIME LE HIP HOP , J’AIME TA MéRE ET TON CHIEN /// J’AI AIMé MES CLIENTS , J’AI AIMé MON TRAVAIL , J’AIME BXHELL …
    LANGUE DE PUTES ET VILAINS MÊME VOUS …

    ALORS COMME CERTAINS MAILS REçU EN MP … BYE BYE , JE RENTRE CHEZ MOI ET SURTOUT QUE JE NE REVIENNE PAS …

    SUR LA PLACE PUBLIQUE LILY DIT :  » DNA NEVER DIE  » TENDRESSE ET RAGE …

    WITH LOVE

    TBO ET LILY

  41. Luc dit :

    Attention à l’orthographe, la diatribe devrait en être exempte…
    De plus le côté légèrement ironique du « snack kebab ou un coiffeur gay » a quelque chose d’assez déplaisant…
    Peut-être à revoir?

  42. Niea_7 dit :

    Quel message super constructif…. on comprend rien à ce que tu veux dire, ya pleins de messages différents.
    Vaut mieux s’abstenir que de commenter avec aussi peu de construction et surtout en commençant par « je suis désolé ».

  43. karamel dit :

    Ce qui serait probablement moins subjectif, ce serait de voir la compta du lieu … qui est publique …

  44. karamel dit :

    En quoi un article de « Julie Antoine ET de la propriétaire des lieux » serait moins subjectif ?

  45. Publique dit :

    Faut pas se mentir non plus Julie à des casses en moins et elle mérite pas du tout une bonne reconnaissance.

  46. Rachida dit :

    je suis désolé mais je suis un peu de l’avis de tout le monde.

  47. Phil dit :

    Avant le Dn (+/-1979) c’était un magasin de landeaux, poussettes, … C’était chouette!

  48. NonoLeRobot dit :

    Ouhalala rien à voir, j’ai dit « chacun a ses raisons » c’est tout a fait différent que de connaitre tous les tenants et les aboutissants….

  49. guillaume dit :

    Du déballage public obscène, du lynchage gratuit et nauséabond, des préjugés à l’emporte pièce, de la nécrophagie opportuniste, et rien d’utile ni intéressant. Article charognard et minable. Je ne défend personne, mais c’est aux parties de s’expliquer. S’il faut en parler y’a des cafés, des potes, etc. pour ça. Plutôt que de caqueter derrière son écran comme une ado de 15 ans en mal de reconnaissance.

  50. bobby dit :

    Donc les 1674 signataires connaîtraient tous les tenants et aboutissants de l’affaire? Bêêêêh !!!

  51. maj dit :

    This is quite upsetting to get this version of it all – Mamie and Paul worked their socks off to give us the best place to come to ever. Been coming there since i was 18 – and to hear now to make out that their post got stolen, was a tear presser story with NOT one thruth to it. And another thing! The work of Marc DeMeyer being treated like that! Renting a place and just do with it what you want – this is discusting to make out you we’re the wictims – i am chocked, felt so sad for you until now! How can you put up Mamie like that – like a monster – you are the monster. And the place was discusting – to have to look at guys pissing – not sanitaries but like a dump. I signed the petition but if the truth had been told there – i would never have put my name to save anybody like that. Miss the years of Mamie and Paul, Gregg and Frank kept it friendly – since you guys – the place got pissed seriously upon. Whine and not pay your bills – i would have a nasty taste in my mouth, skip in the night – not cry like a baby. Cheat – doubble the price last night – sick way to make money to go vacationing – you should be ashamed of yourself. You choose to badmouth an institution. Mamie should only ever be talked about with respect! We are many that love that woman – I thank her and Paul for the best times of my life. Leave and keep your lies to yourself. You really must have a problem!! AND DNA is history because of you….you cant be popular you !! Cross my fingers that its far from over – that it will be kept far away from sickoes like you!

  52. J'aime les pédés et les nord-africains. dit :

    Mamy Fokker. Huhuhuhuhuhu.

    On s’en fout de toute façon. Depuis un petit moment, cet endroit était juste le bac-à-sable des mecs « je suis trop cool, tu ne comprendrais pas » de Bruxelles. On devrait faire comme les punks, et aller boire des carapils tièdes au Mont des Arts…

  53. Yan dit :

    Exactement chacun signe pour ses propres raisons… je ne suis pas du genre pétition mais pour moi le DNA est un endroit où j’ai passé de belles soirées et vu d’excellents concerts!!! Après je ne prendrai pas parti pour ou contre le proprio, idem pour les locataires/gérants du café car je ne les connais pas personnellement et ça ne me (nous) regarde pas…!
    Mais je trouve que ce lieu mérite de vivre encore…. Au final (et ce n’est qu’un exemple on dit toujours qu’à Rome les monuments sont sales et mal entretenus, donc ds la même logique il faudrait les détruire ?)

  54. Euronymous dit :

    Je ne peux qu’abonder dans ce sens, ayant moi aussi organisé pas mal d’événements au DNA et ce depuis plus de 3 ans maintenant !

  55. NonoLeRobot dit :

    Je sais pas si ça remet vraiment les pendules à l’heure cet article…., ça donne juste une autre version d’une autre personne amie/ennemie des gérants du DNA, je n’en sais rien…
    Ne pas croire tout ce qu’on dit, sinon demain un autre nous donnera une autre version et nous la mettrons comme nouvelle vérité?

    Attention donc, cet article n’est qu’un avis subjectif… Quand on aura lu un article de Julie Antoine ET de la propriétaire des lieux, on pourra se faire un véritable avis non? Même si je pense que ça n’arrivera pas.

    Et puis les attaques personnelles, c’est moche.

  56. NonoLeRobot dit :

    Je sais pas si ça remet vraiment les pendules à l’heure cet article…., ça donne juste une autre version d’une autre personne amie/ennemie des gérants du DNA, je n’en sais rien…
    Ne pas croire tout ce qu’on dit, sinon demain un autre nous donnera une autre version et nous la mettrons comme nouvelle vérité?

    Attention donc, cet article n’est qu’un avis subjectif… Quand on aura lu un article de Julie Antoine ET de la propriétaire des lieux, on pourra se faire un véritable avis non? Même si je pense que ça n’arrivera pas.

    Et puis les attaques personnelles, c’est moche.

  57. Noria dit :

    Des moutons signent?
    T’en sais rien, chacun à ses raisons de signer…

  58. Maz dit :

    Pour avoir été très impliqué dans les concerts au DNA, je peux dire que cette article ne manque pas de vérité ! Il est bien de pouvoir lire un article vrai comme cela plutôt que d’entendre tout ces cons se lamenter sur la fermeture en criant « à mort la ville, la police, l’état ». Quand on a une mine d’or entre les mains on en prend soin !

  59. bobby dit :

    Ca y est, les amis des (ex) gérants arrivent :-)

  60. Juan dit :

    Bonjour Jérôme,
    je ne te connais pas et je découvre ce post, et les précédents sur mon ami Dop et autres concerts de Lou Reed. Je trouve que tu mélanges dangereusement infos et ragots, mais bon, voilà. C’est manifestement ton style.
    Par contre, tu laisses traîner des allusions borderline dans le genre « des individus louches de type nord-africain », « Mohamed », « un salon de coiffure gay », etc. Si tu étais, comme tu sembles vouloir le montrer au monde entier, un rocker pur malt, tu saurais t’abstenir de ce genre d’expression nauséabonde. Si tu veux choquer le bourgeois, bohème ou pas, il va te falloir choisir entre Joe Strummer et un gros enculé de la NVA. C’est toi qui vois..

  61. Gallo Fred dit :

    Voila pourquoi rien ne va plus. Un mec balance des réalités et la plupart ne pensent qu’à leurs intérêts! Qu’il est facile de critiquer et de juger quand on n’a pas de responsabilités!

    Celui qui se prend toute la merde c’est le proprio. Celui qui est perdant c’est encore lui!!! Celui qui a donné à plusieurs génération, a diverses cultures un endroit où ils pouvaient se sentir chez eux, mais surtout l’occasion de s’exprimer! Et aujourd’hui vous crachez dessus parce qu’il se défend????

    Je ne connais pas les locataires mais nombreux de mes amis oui. Et j’en ai rien a battre de qui ils sont. Je sais juste qu’il ne faisait plus bon vivre au DNA. Mais ils ne sont pas responsables de l’évolution de la connerie humaine, et des nouvelles générations de débiles. Ils sont responsables de leurs engagements vis-à-vis du public acquis, et non pas à favoriser un autre public pour mieux remplir ses poches! Comme de respecter ceux qui ont bâti la réputation du DNA, que se soit les proprios ou les gérances antérieurs, ou ses habitués!!!

  62. Jean Enverlant dit :

    Ah oui , pour ton info .
    Je suis au Café Central tous les vendredis et samedi , la semaine aussi .
    La new-wave n’y est pas proscrite . Et le vendredi 8 était … je vais me taire . Ciao … je quitte ce blog …où le seul article que l’on puisse y trouver sans point négatif … est l’article qui parle de la soirée pendant laquelle Jérôme Delvaux lui-même était le maître de cérémonie .
    T’es trop fort mec , le meilleur même .
    J’ai une idée . Reprend le DNA et montre nous ce que tu sais faire .
    On t’aime , sans doute , quelque part … mais pas dans mon monde .

    Jean Enverlant

  63. leo dit :

    discriminations… tu sais ce que signifie ce mot?
    Visiblement pas. Je t’aide à l’aide d’une petite définition toute simple:
    « Fait de séparer et de traiter un groupe de personnes différemment des autres, souvent de façon moins bonne. »
    S’il avait écrit MacDo ou H&M, je pense pas que tu aurais crié au scandale, et pourtant l’idée serait passée telle quelle.
    Je trouve les deux exemples bien choisis, de part leur côté probable vu le quartier, et improbable vu le lieu, ce qui rend la phrase plutôt drôle.
    Détends-toi.

  64. Jean Enverlant dit :

    On parle bcp de toi Jerome . Monsieur qui fait mieux que les autres .

  65. bruxellesville dit :

    « dans une ville où rien n’est fait pour la culture » ..
    « cette ville manque de lieux alternatifs » ..
    on ne doit pas vivre dans la ville les gars!

  66. Jim dit :

    Je trouve que ton ton est extrêmement méprisant et qui visiblement tu as quelque chose à venger pour t’exprimer de la sorte , visiblement tu ne connais pas ces propriétaires qui ont fait renaitre ce lieu , qui ne vivait plus, pour redevenir un lieu avec plusieurs concerts chaque semaine et une ambiance rock bon enfant . Tu en connais un autre d’endroit à Bruxelles comme ça ? Certainement pas le madame moustache qui cible son public avec les touristes et qui pratique une sélection drastique à l’entrée. Tes jugements de goût n’ont rien avoir avec la réalité si tu n’aimes pas ne vient pas mais ne crache pas dans la soupe en affirmant ce genre de choses. Un lieu ou l’on peut organiser des concerts si facilement est vraiment extrêmement rare dans une ville ou rien n’est fait pour la culture ( a part quelques initiatives de la communauté flamande…), qu’as tu comme rancœur à l’égard de ce lieu et de ses gérants pour tenir ces propos calomnieux ? Merci de me répondre

  67. Alain dit :

    Merci Jérôme pour cet article qui contient une information claire. Merci pour ton travail et tes efforts pour que la culture alternative vive. Je n’avais pris connaissance que de la pétition (que j’ai signée…) et tu remets ma pendule à l’heure. J’ignorais le comportement des locataires et je comprends donc parfaitement les propriétaires. La pensée alternative c’est avant tout mettre des valeurs humaines à l’avant scène. C’est croire que l’on peut penser autrement et trouver sa place dans la société dans le respect de tous. Il faut espérer que ce lieu gardera sa vocation alternative. Bruxelles est déjà triste à mourir tant cette ville manque de lieu où les alternatifs peuvent se retrouver autour d’une bière et d’un bon band alternatif. Il faut sauver ce lieu et je comprends tes inquiétudes. Tes remarques finales ne me paraissent pas du tout discriminatoires. Il faut arrêter avec l’hypocrisie du politiquement correct si non un jour on sera tellement délavé par la culture du « on pense tous pareils  » et « on ose plus parler avec ses tripes » qu’il ne faudra pas venir se plaindre si on se sent tout seul sur terre. Encore merci à toi donc !

  68. Jerry dit :

    Words of wisdom!

    Bien sûr cela fait mal au cœur d’apprendre qu’un endroit comme le DNA ferme ses portes mais cela était plus que prévisible et même souhaitable … Je croise les doigts pour le futur !

  69. Gallo Fred dit :

    Si je me référé au texte, la nouvelle gérance c’est autant foutu de la gueule du public du DNA ( en ne respectant pas sa culture ), que de sa réputation faite en presque 30ans, du travail de l’équipe de Greg, de la confiance des propriétaires et des autorités bruxelloises. Nous on signe pour que ce lieu perdure aux travers des générations! Pas pour ce couple de mafieux marseillais!!!

  70. Une inconnue dit :

    Cet article serait très bien si la fin n’était pas aussi « douteuse » ; Kébab ou coiffeur gay, ca fait deux discriminations.
    Qu’un repreneur sérieux fasse signe, il y en aura, c’est certain. (et je l’espère de tout coeur)
    En tous cas ,un beau gâchis.
    Je pense surtout à Mamie, qui n’a surement pas besoin de ça. Des pensées de soutiens à elle!

  71. Franky dit :

    Sans parler du faux témoignage de Julie Antoine pour protéger son bar dans l’affaire de la disparition de François Demoulin… Dire qu’il était parfaitement sobre alors qu’il était au bord du délirium tremens…

  72. Minnie dit :

    Ben, sans savoir l’histoire derrière, les gens signent parce qu’ils aiment le DNA et ne voudraient pas le voir disparaître…

  73. bobby dit :

    et pendant ce temps, des moutons signent!